Barreau de Seine-Saint-Denis

Au commissariat de police

Tu dois décrire avec précision ce qui t'est arrivé, qui t'a agressé, quand, combien de fois et où les faits se sont déroulés.

Souvent c'est difficile de se souvenir exactement de tous les faits. ll faut parler seulement de ce dont tu te souviens.

Le policier va te poser des questions ; il faut lui répondre lorsque tu sais. Tu as aussi le droit de ne pas savoir, d'avoir oublié ; il vaut mieux le dire plutôt que de vouloir absolument répondre à la question.

Au cours de l'enquête, il est possible qu'une confrontation soit organisée avec l'auteur des faits.

Si tu es victime d'agression sexuelle ou de corruption de mineur :
Dans ces deux cas, tu peux être assisté par un psychologue, un médecin spécialiste de l'enfance, un membre de ta famille, un administrateur ad hoc, un éducateur.
Si tu es d’accord, et seulement si tu es d’accord, ton audition peut être filmée.

A la fin de ton audition, le policier va te demander de signer tes déclarations : c'est pour ça qu'il est important que tu les lises attentivement.

commissariat

top